La sève de bouleau fraiche

La sève de bouleau fraiche, l’alliée de la cure de printemps

La sève de bouleau fraiche et crue est une cure de jouvence pour cette saison de printemps.
C’est une eau pure avec du fructose, des enzymes, des principes minéraux très assimilables : potassium, calcium, magnésium, phosphore et sodium ainsi que des oligo-éléments : manganèse, excellent pour les articulations ; fer, cuivre, zinc, silicium, sélénium (puissant antioxydant) ; chrome, germanium…. Des vitamines : A, E, D3, C, beaucoup de vitamines du groupe B même la B12 (très précieuse pour les végétariens), 17 acides aminés dont les 8 acides aminés essentiels et l’acide glutamique très vivifiant. Des antioxydants comme les flavonoïdes….

C’est donc une synergie très puissante et nourrissante.

La sève de bouleau fraiche est excellente pour le foie et les reins, pour la peau et les cheveux, les pathologies dites « acides » (arthrite, arthrose, rhumatisme ….) par une reminéralisation générale des os et des cartilages (grâce aux manganèse, flavonoïdes, enzymes et l’or), c’est un antidouleur articulaire, aide à la réparation de fractures, entorses, ligaments… Elle profite aux terrains spasmodiques par ses composants actifs qui sont le magnésium, le cobalt et le sélénium.

Aide sur le plan circulatoire (manganèse, magnésium, cobalt, fer, cuivre) : anti crampes, les jambes sans repos, le syndrome de Reynaud, fragilité capillaires, la couperose….

Elle remonte l’immunité, parfaite après l’hiver, avec une action anti-inflammatoire.

Elle lutte contre les allergies (attention chez les personnes allergiques au pollen de bouleau), l’asthme grâce au manganèse et magnésium, le rhume des foins au printemps et tous les problèmes ORL.

La peau en profite, c’est un « aliment cosmétique », aidant pour l’eczéma sec, urticaire, démangeaison, le psoriasis, acné… car la sève de bouleau est un régulateur.
Les cheveux profitent de ses bienfaits, ils deviennent brillants…, aide les ongles (silicium, cuivre et cobalt)

Pourquoi la sève de bouleau au printemps ?

Pour ses propriétés de PURIFICATION et de FORTIFICATION.
Cette purification physique et psychique s’effectue par le drainage des reins et du foie :

LES REINS : la sève de bouleau permet d’éliminer l’excès d’acide urique et d’urée, elle lutte donc contre la goutte, les dépôts calciques des articulations, les cristaux grâce au nickel et manganèse.
La sève agit sur la rétention d’eau, les œdèmes, les gonflements. Elle favorise l’amincissement, lutte contre la cellulite et les capitons anciens, le surpoids (toujours associée à une bonne hygiène de vie !) car la sève de bouleau fraiche permet la satiété grâce à ses éléments actifs. Elle réduit la glycémie (consommation par habitant en 2012 : 60 kg de sucre par an, avant-guerre : 4 à 5 kg par an… Aïe mon pancréas !)
En médecine traditionnelle chinoise (MTC), la saison des reins/surrénales est l’hiver, ils sont assimilés à la force ancestrale. Ses clés psycho/énergétique sont l’action, la volonté, la réalisation et la puissance. En drainant les reins sur le plan physique, le plan émotionnel est aussi purifié.

La sève de bouleau fait la transition entre l’hiver (les reins) et le printemps (le foie) pour aider le corps à éliminer ses toxines et toxiques et permettre sa recharge.

LE FOIE : la sève de bouleau draine le foie et la vésicule biliaire comme tous les aliments soufrés (ail, oignons, ciboulette, fenouil…). La sève de bouleau aide à dissoudre les calculs biliaires, élimine les graisses autour du foie grâce au nickel.
Elle agit sur le stress et la colère car le foie, en MTC, est associé à la colère retenue et contenue.
La sève de bouleau permet une détente et un équilibre émotionnel aidé par le lithium, le manganèse et le cobalt.

Grâce à la cure de sève de bouleau fraiche le métabolisme du corps est relancé, l’élimination est bonne.

Outre sa fonction de drainage, la sève de bouleau est fortifiante. Elle permet de désacidifier et de reminéraliser le corps.

TOUS ces conseils sont accompagnés d’une bonne hygiène de vie. Il est parfois nécessaire de faire une cure sur plusieurs semaines/mois, il est opportun d’avoir un diagnostic médical et de consulter un thérapeute afin d’avoir des conseils individualisés. Attention aux personnes allergiques au pollen de bouleau(demander conseils à un thérapeute)

Comment se fait la cure ?
La sève fraiche est conservée au réfrigérateur.
Prendre ¼ de litre par jour soit 2 à 3 verres en dehors des repas (minimum 1/2H avant) et à température ambiante (pour profiter pleinement de toutes ses propriétés => sortir le  ¼ de litre la veille au soir), pendant 3 semaines, soit 5 litres. De préférence, consommer son dernier verre avant 17h car vous l’aurez compris, la sève de bouleau est vivifiante !

Quel produit ?
Je conseille la marque végétal water (http://www.vegetal-water.fr/) car la sève est récoltée seulement au printemps, elle est fraiche et crue, non pasteurisée, sans conservateurs, sans procédé de pasteurisation, sans nano-filtration, sans micro filtration, sans flash pasteurisation et sans alcool.
Si vous êtes attachés à un produit, vérifiez la mention « non pasteurisé » car sinon les principes actifs seront très atténués.

Aidez votre corps et votre esprit, faites une cure !

Le prochain article sera sur la cure de l’eau hydroxydase…. Encore une alliée du printemps :-)